Cérémonie de remise de diplôme de docteur Honoris Causa au professeur Akira Mizubayashi

De nationalité japonaise, Monsieur Akira Mizubayashi (水林 章), a partagé ses années d’études universitaires entre la France et le Japon. Après un passage à l’université nationale des langues et civilisations étrangères de Tokyo (UNALCET), il part pour la France en 1973 et suit à l’université Paul-Valéry de Montpellier une formation pédagogique pour devenir professeur de français (langue étrangère). Il retourne ensuite à Tokyo en 1976 et fait une maîtrise de lettres modernes. En 1979, il revient en France comme élève de l’École Normale Supérieure (Ulm). Professeur de langue française à Tokyo de 1983 à 2017, il enseignera successivement à l’université Meiji, à l’UNALCET et à l’université Sophia.

Auteur de plusieurs livres écrits en français aux Éditions Gallimard, dont Une langue venue d’ailleurs (2011), son premier roman, a reçu le prix du Rayonnement de la langue et de la littérature françaises 2011, le prix littéraire de l’Asie 2011 et le prix littéraire Richelieu de la francophonie 2013. Depuis ont paru Mélodie, Chronique d’une passion (2013) également récompensé, Petit éloge de l’errance (2014), Un amour de Mille-Ans (2017) et Dans les eaux profondes (aux éditions Arléa 2018).

En 2017, il reçoit les insignes de Chevalier de la Légion d'honneur à l'Ambassade de France au Japon.

« Akira Mizubayashi a enseigné toute sa vie le français, et en a fait sa langue de plume, alliant les qualités de l’écrivain à celle de l’enseignant. »
Jean-Louis Haquette, directeur du CRIMEL et parrain du docteur honoris causa Akira Mizubayashi.

Enregistré le : 21/11/2019

Intervenant(s) : Olivier DUPÉRON, Guillaume GELLÉ, Jean-Louis HAQUETTE, Akira MIZUBAYASHI, Touria DOUAH

Réalisation : SUN/DN/URCA